L'homme n est pas fait pour travailler. La preuve, c'est que ca le fatigue. Georges Courteline
Connexion

    Blogus Librus

    Journal du Geek

    • Open-source : Microsoft libère 60.000 brevets

      Open-source : Microsoft libère 60.000 brevets Microsoft a donc annoncé avoir rejoint l'Open Invention Network (OIN), un groupe chargé d'aider Linux à éviter les poursuites en justice sur la base de brevets. Joignant le geste à la parole, l'entreprise a libéré 60 000 de ses propres brevets, désormais disponibles en open-source et accessibles aux membres du réseau OIN.Protection contre les plaintesOIN fournit sa plateforme de licences pour Linux à 2.400 entreprises de toutes tailles, cela va d'IBM et Google aux développeurs indépendants. Tous les membres de ce réseau ont accès aux brevets détenus par OIN et ceux qui sont licenciés entre les participants. Le tout sans avoir à régler de royalties.Les brevets fournis par Microsoft ne couvrent pas tous les logiciels de l'éditeur. Certaines portions du code de Windows ne sont pas libérées, ce qui est somme toute logique. Mais pour le reste, le groupe joue le jeu à fond, ce qui est une bonne nouvelle pour l'univers open-source.Scott Guthrie, le vice-président pour le nuage et les entreprises de Microsoft, explique dans une interview que l'entreprise veut « protéger les projets open-source des plaintes basées sur la propriété intellectuelle », ce qui explique l'ouverture du catalogue de brevets de l'éditeur. Fin 2016, Microsoft rejoignait la Fondation Linux.

    • Comment hacker une Nintendo Switch ? Avec un simple bout de fil (et un gros bout de code) expliquent les hackeurs

      Comment hacker une Nintendo Switch ? Avec un simple bout de fil (et un gros bout de code) expliquent les hackeurs [caption id="attachment_50056398" align="aligncenter" width="426"] La Switch hackée par la team Reswitched.[/caption]En février dernier, des hackeurs avaient montré, vidéo à l’appui, qu’ils étaient parvenus à installer Linux sur la Switch. À l’époque, ils avaient alors indiqué que l’installation de cet OS provenait d’une faille que ni Nintendo, ni Nvidia - qui est derrière la puce qui fait tourner la Switch - ne seraient capables de combler car elle était située dans la mémoire de démarrage (ou boot ROM) du SoC. Il fallait bien les croire sur parole, puisqu’ils n’avaient alors pas donné la méthode et le code pour parvenir à ce résultat.https://www.youtube.com/watch?v=KBCkpEdvqDoEn fait, les hackeurs de fail0verflow, avaient alors pris la décision d’attendre 90 jours avant de dévoiler publiquement la méthode. En hackers responsables, ils ont prévenu Google, qui utilise la puce Tegra dans quelques-uns de ses appareils sous Android, et avaient décidé de laisser passer ce délai afin que la faille puisse être mitigée logiciellement. Las, d’autres hackers (de la team ReSwitched en l’occurrence) ont publié leur propre méthode - similaire à celle de fail0verflow - pour exploiter la faille en question. fail0verflow a donc publié à son tour sur son site web les explications et la façon dont il[…]

    • Valve : une ombre sur l’avenir des Steam Machines

      Valve : une ombre sur l’avenir des Steam Machines Si les dernières annonces matérielles datent d'il y a quelques années, l'inquiétude a monté d'un cran ces derniers jours, depuis que Valve a retiré de l'interface du Steam Store le lien direct qui permettait d'acheter des Steam Machines. Ça sent mauvais pour l'avenir de cette plateforme… mais Valve a tenu à rassurer la poignée de joueurs qui y croient encore.Valve continue de miser sur LinuxPierre-Loup A. Griffais, un employé de Valve, a posté un billet sur le blog de Steam pour faire le point sur la plateforme. Il précise pour commencer que la section pour acheter les Steam Machines est toujours disponible, mais que son lien depuis la barre de navigation principale a bien été retiré. Il reconnait également que les ventes de Steam Machines ont été modestes, mais que cela n'a pas entamé la détermination de Valve à mettre en place une plateforme de gaming ouverte et capable d'en remontrer à la concurrence.« Nous travaillons dur pour faire de Linux un système génial pour le jeu vidéo et les applications. Nous pensons que cela offrira une meilleure expérience pour les développeurs et les clients, y compris pour ceux qui ne sont pas sur Steam », explique-t-il. L'initiative Steam Machines a permis[…]

    • Deux semaines après avoir installé Linux sur la Switch, ils transforment la console en tablette tactile

      Deux semaines après avoir installé Linux sur la Switch, ils transforment la console en tablette tactile Au début du mois, fail0verflow annonçait être parvenu à utiliser une faille présente dans le SoC de la Switch pour installer Linux sur la petite dernière de Nintendo. Un premier pas dans le hacking de la console, mais qui ne permettait pas (encore) de faire tourner des jeux piratés. L’équipe de hackers est allée encore plus loin aujourd’hui en publiant une vidéo de la Switch, sous Linux, mais cette fois-ci avec une interface graphique tactile entièrement fonctionnelle. https://twitter.com/fail0verflow/status/964954316892119040En moins de deux semaines, les hackers ont réalisé d’énormes progrès. Installer Linux en ligne de commande est une chose. Mais réussir à installer un environnement de bureau (Plasma KDE, dans cette vidéo) et le rendre fonctionnel en est une autre. D’autant plus que les hackers sont parvenus à rendre l’OS presque entièrement fonctionnel. La console sort de veille comme n’importe quelle tablette sous Linux et il est possible de régler la luminosité manuellement. Une tablette entièrement fonctionnelleMieux, on peut voir dans la vidéo que la Switch est connectée à Internet et qu’elle dispose d’un navigateur Internet. Les gestes multitouches sont également pris en charge par la console : à plusieurs reprises, le hackeur « pince » l’écran pour zoomer. La fin de[…]

    • Des hackers sont parvenus à installer Linux sur la Nintendo Switch

      Des hackers sont parvenus à installer Linux sur la Nintendo Switch La semaine dernière, le compte Twitter de fail0verflow annonçait sur Twitter avoir réussi à hacker la Nintendo Switch et à y installer Linux. Un exploit rendu possible grâce à la découverte le mois dernier d’une faille dans le SoC de la console, le Tegra X1.https://twitter.com/fail0verflow/status/960894909304786945Pour parvenir à installer Linux sur la console, fail0verflow a utilisé une faille située dans la mémoire de démarrage (ou boot ROM) du SoC. Dans cette dernière, le code est en lecture seule et directement envoyé à la puce de la console. Et il ne peut pas être patché directement par Nintendo ou Nvidia. La seule solution pour combler cette faille est de produire une nouvelle puce avec un nouveau code. Autrement dit, les Nintendo Switch actuelles seront toujours sensibles à ce bug. Mieux, ajoute fail0verflow, il n’est même pas nécessaire de modifier matériellement la console pour l’exploiter.https://twitter.com/fail0verflow/status/953084954145181696Le piratage des jeux, ce n’est pas pour tout de suitePour autant, installer Linux sur la Switch n’est pas synonyme de jeux piratés ou de homebrew alternatifs fonctionnels. L’installation d’un OS tiers sur la Switch est un premier pas, mais il ne permet pas de contourner de façon magique les protections de la console. Tout au plus l’arrivée de[…]

    Planet Libre

    • genma : Rsync et Borg le couple gagnant ?

      Nouveau billet de blog sur Borg comme outil de sauvegarde. Dans le présent billet, je voudrais développer un peu une procédure de sauvegarde que j'ai mise en place pour certains serveurs.Sur une partition dédiée, un script créé une archive tar.gz à la date du jour pour les différents [...]

    • Remi Collet : Installer PHP 7.3 sur CentOS, RHEL ou Fedora

      Voici un guide rapide pour mettre à jour le PHP fournit par Fedora, RHEL ou CentOS par la dernière version 7.3. Configuration des dépôts:Sur Fedora, les dépôts standards sont suffisant, sur Enterprise Linux (RHEL, CentOS) il est aussi nécessaire de configurer le dépôt Extra [...]

    • genma : Retour d'expérience avec Borg comme outil de sauvegarde

      Borg est-il prêt pour faire des sauvegardes de la production ? En un mot, je répondrai oui. En plus détaillé, il y aura le présent billet de blog. Les personnes voulant plusieurs retours d'expériences et sachant lire l'anglais pourront se tourner vers de post Reddit Reddit - Is Borg backup [...]

    • Journal du hacker : Liens intéressants Journal du hacker semaine #49

      Pour la 49ème semaine de l'année 2018, voici 16 liens intéressants que vous avez peut-être ratés, relayés par le Journal du hacker, votre source d’informations pour le Logiciel Libre francophone !Etat de l'art des outils de partage de mots de passeQwant Maps est disponible en version [...]

    • Simon Vieille : Une loi européenne pour censurer les mouvements sociaux sur Internet ?

      Alors que la contestation nourrie par les gilets jaunes grandit,demandons-nous comment la future loi de censure antiterroriste s'appliquerait aux mouvement sociaux.

    Jeux Libres

    • SPEED-DREAMS 2.2.2 Release

      La sortie officielle de Speed Dreams 2.2.2 aujourd'hui ! (NdM: enfin, à 18 jours près)Bon jeu à tous !

    • Seven Kingdoms Ancient Adversariesv2.15.0

      7kaa est un jeu réalisé par Enlight Software en 1997, publié sous licence GNU GPL en 2009, et dont le développement a été placé sous la tutelle de la communauté 7kfans.Les versions 2.14 du jeu auront permis la transition vers SDL2, le mode multijoueurs, et la gestion des traductions.La 2.15 sortie le 17 septembre 2018 de l'ère contemporaine, entame un nouveau cycle de développement, avec comme premières améliorations :- Activation par défaut de la vérification de synchronisation pour les parties multijoueurs- Gestion expérimentale de l'enregistrement/relecture de parties (utilisez la touche 'r' après une partie)- Meilleure gestion selon la localisation- Activation des traductions pour Windows- Gestion des locales UTF-8- Ajout des polices russes, et de la traduction- meilleure gestion des plateformes 64 bits- Mise à jour vers SDL 2.0.8 pour palier à un problème sous Windows 10 1709- Meilleur contrôle de la souris et de l'interaction en plein écran- Correction d'un crash avec l'interface des Caravanes- Ajout du manuel du jeuJ'avais essayé de jouer à la version 2.14, l'interface ainsi que les graphismes m'avaient rebuté, mais il semble que le jeu ait néanmoins une certaine profondeur donc ça peut valoir le coup de passer outre.Un installeur est fourni pour Windows, et[…]

    • Zero-K et les moteurs de jeux de stratégie temps réel

      ### Zero-K ###Zero-K est un beau jeu dans la veine de Total Annihilation, reposant sur le moteur SpringRTS.On vous invite à lire cet article paru tout récemment sur LinuxFR au sujet de Zero-K.[LinuxFR] Zero-K, le jeu de stratégie temps-réel libre-> https://linuxfr.org/users/kalimba/journaux/zero-k-le-jeu-de-strategie-temps-reel-libreLes moteurs de jeu de stratégie mériteraient un article à part entière, en plus de SpringRTS, on compte parmi eux Stratagus, ou bien OpenRA.### Stratagus ###Commençons par Stratagus, qui est à l'origine un jeu écrit en 1998 par un fan de Warcraft II, désirant concevoir un clone libre. Bien sûr Blizzard a protesté comme un grunt dans un courrier de 2003 qui témoignait de quelques points de désaccord : «Hmm le nom Freecraft ça ressemble un peu trop à Warcraft et Starcraft m'voyiez, et en plus il y a pas mal de ressemblances dans le concept du jeu, vous pourriez arrêter ?».En réaction le projet s'est recentré sur le développement du moteur lui-même, rebaptisé Stratagus, tandis que l'approche «clone» s'est substituée au projet Wargus visant à rendre compatible le moteur avec les données originales de Warcraft II - le projet de données artistiques alternatives et libres ayant été mis à l'arrêt.En 2007, les développeurs de Stratagus ont bossé sur Bos[…]

    • Les réglages de Freeciv 2.6 gagnent en complexité

      Cette nouvelle version intègre les changements mis en attente dans la branche de développement durant ces 3 dernières années, qui ont suivi la publication de la version 2.5.La liste des changements est donc conséquente, bien que moyennement séduisante au premier abord pour le joueur non-spécialiste car ceux-ci affectent essentiellement les mécaniques du jeu.L'accent est mis sur l'amélioration des systèmes de règles, qui semble offrir plus de flexibilité.Il en va de même pour les jeux de musiques/sons, de tuiles, où des mélanges qui n'étaient pas permis auparavant le sont désormais.Ajoutez à cela quelques améliorations de l'IA, et des interfaces graphiques (en particulier celle en QT, qui est orientée parties multijoueurs rapides).En tout cas le jeu est en développement actif, le changelog est démonstratif du sérieux avec lequel le développement est mené, chose à la fois étonnante et coutumière pour pas mal de projets de jeux libres.

    • Freeorion v0.48 - stratégie et conquête spatiale

      Baptisée «Réserves Impériales», cette version revisite la répartition des points de productions (PP), permettant de nouvelles stratégies. D'autres nouveautés sont au menu, parmi lesquelles des règles de jeu selectionnables lors de la création d'une partie, des améliorations de l'IA, de l'interface et du mode multijoueurs.La liste complète des changements est consultable dans l'annonce officielle.Ca a été l'occasion pour moi d'essayer la bête, avec laquelle je n'avais jamais joué.J'ai laissé mon avis sur le jeu ainsi que des "rapports de partie" en commentaires de la fiche du jeu. Leur lecture peut vous être utile si c'est votre 1ère partie et que vous êtes un peu déroutés.La version 0.48 a déjà été intégrée dans les dépots de Debian testing/sid.

    Linux-fr

    • Les logiciels libres de caisse de mieux en mieux pris en compte par Bercy

      Depuis le 1er janvier 2018, toute personne utilisant un logiciel ou système de caisse doit détenir un document attestant de la conformité de son outil à la réglementation visant à lutter contre la fraude à la TVA. Un dispositif inscrit à l’article 286 3° bis du code général des impôts et initialement issu de la loi de finances pour 2016, date à laquelle l’April s’est engagée pour la promotion et la défense des logiciels libres ayant des fonctions d’encaissement.lien n°1 : Article 286 3° bis du code général des impôtslien n°2 : Mise à jour du BOI-TVA-DECLA-30-10-30 de juillet 2018(la doctrine fiscale)lien n°3 : Analyse de l'April sur la première version du BOI-TVA-DECLA-30-10-30SommaireChronologie du dossier :Résumé des principales questions et problématiquesQui est concerné ? Quels logiciels ?Quelles sont les obligations ?Est-il possible d'utiliser des logiciels libres ?À propos de l'attestation individuelle :Qui peut attester ?Est-il possible d'attester pour soi-même ?Que se passe-t-il en cas de mise à jour « majeure » invalidant l’attestation émise ?Quelle suite ?Le 1er janvier 2019 marquera la fin d’une année dite de « tolérance » des services fiscaux. Bien qu’il demeure des pistes d’amélioration importantes, l’April est rassurée par rapport à la première version du texte. Particulièrement suite à la mise à jour du BOFIP (Bulletin officiel[…]

    • Meilleures contributions LinuxFr.org : les primées de novembre 2018

      Meilleures contributions LinuxFr.org : les primées de novembre 2018 Nous continuons sur notre lancée de récompenser ceux qui chaque mois contribuent au site LinuxFr.org (dépêches, commentaires, logo, journaux, patchs, etc.). Vous n'êtes pas sans risquer de gagner un abonnement à GNU/Linux Magazine France ou encore un livre des éditions Eyrolles ou ENI. Voici les gagnants du mois de novembre 2018 :Abonnement d'un an à GNU/Linux Magazine France (éditions Diamond)SpaceFox pour Le microprocesseur, ce monstre de puissance qui passe son temps à attendre et 8 mois avec Javascript (ES6) et vue.js : mon retour d'expérience du développement front en 2018.Livres des éditions Eyrolles et ENIliZe pour Première version stable pour WeasyPrintnokomprendo pour Déployer une application Web C++ sur Heroku avec Docker et NixDiskioPi pour Financement participatif de la tablette tactile libre Diskio PiWenzel pour OSWatcher : suivre l’évolution des systèmes d’exploitation au cours du tempsAdrien Dorsaz pour Firefox Focus / Klar avec GeckoViewThomas Debesse pour Suivre le championnat du monde de Defrag Xonotic.Les livres qu’ils ont sélectionnés sont en seconde partie de la dépêche. N’oubliez pas de contribuer, LinuxFr.org vit pour vous et par vous !lien n°1 : Contribuez lien n°2 : Tous les moyens (ou presque) de participerlien n°3 : Les gagnants précédents (octobre 2018)Certains gagnants n'ont pas pu être joints ou n'ont[…]

    • Firefox 64 bitte !

      La version 64 de Firefox a été publiée le 11 décembre 2018.Alors que la précédente version apportait son lot de changements principalement sous le capot (gros travail d'enrichissement de l'API WebExtensions, déport de l'exécution des WebExtensions dans un processus dédié sous GNU/Linux, passage au compilateur Clang sous MS Windows…), cette version apporte deux nouveautés majeures : une sous le capot avec l'intégration du nouveau moteur de rendu graphique WebRender, activé par défaut sur certaines configurations ; l'autre au niveau de l'interface avec la possibilité très attendue par certains de pouvoir interagir sur plusieurs onglets simultanément.Comme d’habitude, le détail des nouveautés suit en deuxième partie.lien n°1 : Notes de version Firefox 64 pour bureau lien n°2 : Notes de version Firefox 64 pour Android lien n°3 : Notes de version Firefox 64 pour les développeurs lien n°4 : Vulnérabilités corrigées Firefox 64lien n°5 : Nouveautés pour les extensions de Firefox 64lien n°6 : Épisode précédent sur LinuxFr.orglien n°7 : Raccourcis clavier — effectuer rapidement des tâches courantes dans Firefox lien n°8 : Feuille de route de Firefoxlien n°9 : L’assistance de FirefoxSommaireZoom sur deux changements majeurs en cours : WebRender et Mozilla Android ComponentsLe nouveau moteur de rendu graphique WebRenderMozilla Android ComponentsNouveautés[…]

    • ONLYOFFICE est maintenant disponible dans Pydio Cells

      ONLYOFFICE est maintenant disponible dans Pydio Cells Abstrium SAS, une entreprise française de développement de logiciels open source, et Ascensio System SIA, la maison‐mère lettone de ONLYOFFICE, ont annoncé un partenariat technique pour fournir aux utilisateurs de Pydio Cells la possibilité de travailler sur des documents en ligne en utilisant les éditeurs de documents ONLYOFFICE (déjà présentés sur LinuxFr.org).lien n°1 : Site officiel d’ONLYOFFICElien n°2 : Site officiel de Pydiolien n°3 : Comment connecterlien n°4 : Connecteur pour Nextcloudlien n°5 : Connecteur pour ownCloudlien n°6 : Connecteur pour XWikilien n°7 : Connecteur pour eXo Platformlien n°8 : Dépêche sur Pydio 8lien n°9 : Précédente dépêche sur OnlyOfficePydio est une plate‐forme Web de gestion de fichiers pour entreprise sous licence AGPL 3.L’intégration avec ONLYOFFICE est disponible à partir de la version 1.2.3 de Pydio Cells Enterprise grâce au connecteur intégré développé par Abstrium. Pour en profiter, il faut avoir ONLYOFFICE Document Server (Community ou Integration Edition) installé.ONLYOFFICE Document Server ce sont des éditeurs de texte, de classeurs et de présentations qui se chargent dans le navigateur Web pour une édition collaborative en temps réel, avec commentaires et messagerie instantanée.ONLYOFFICE vient déjà de signer deux accords de collaboration importants, avec ownCloud puis Nextcloud. La collection de connecteurs pour ONLYOFFICE s’enrichit très rapidement. Actuellement, il y a des connecteurs pour Alfresco, Confluence, Nextcloud, ownCloud, SharePoint, XWiki, Liferay, CommuniGate.[…]

    • Quelques frameworks web C++ (2/2)

      Actuellement, il existe de nombreux langages et frameworks intéressants pour le développement web backend. Dans ce domaine, le C++ n'est pas le langage le plus à la mode, mais il possède cependant des atouts intéressants. En effet, le C++ possède de nombreuses bibliothèques (dont des frameworks web), il est réputé pour ses performances, enfin ses dernières normes le rendent plus agréable à utiliser.L'objectif de cet article est de donner un aperçu des outils C++ disponibles pour le développement web backend, à partir d'un exemple d'application. Les codes sources présentés ici sont disponibles sur cedépôt git. Les différents frameworks utilisés sont résumés enannexe (partie 2). Enfin, une liste de bibliothèques C++ est disponible sur Awesome C++.Partie 2 : frameworks web.lien n°1 : Précédente dépêcheSommaireLes frameworks webLes micro-frameworks, à la Sinatra/FlaskLes frameworks asynchrones, à la Node.jsLes frameworks MVC, à la RoR/DjangoLes frameworks basés templates, à la PHPLes frameworks basés widgetsIntégration avec NixConclusionAnnexe : résumé des projets et des frameworks présentésLes frameworks webLes micro-frameworks, à la Sinatra/FlaskLes micro-frameworks web, comme Sinatra en Ruby ou Flask en Python, ont pour objectif d'être simples et légers. Ils proposent principalement des fonctionnalités pour traiter des requêtes HTTP ainsi qu'un mécanisme de routage d'URL.Si nécessaire, ils peuvent être[…]

    ×

    Avertissement

    JFile::read : impossible d'ouvrir le fichier https://www.bloguslibrus.fr/index.xml
    ×

    Message

    Failed loading XML...